La préparation du corps à l’allaitement

La préparation du corps à l’allaitement…

Dès le début de la grossesse, votre corps se prépare tout seul à allaiter. Que vous ayez décidé ou non d’allaiter, tout au long de la grossesse, votre corps se prépare à l’allaitement.

La partie du corps concernée, les seins, augmentent de volume et deviennent plus sensibles. Sous l’influence des hormones de la grossesse, la glande mammaire subit d’importantes transformations. Elle se prépare à la fabrication et au stockage du lait.  L’aréole, zone de peau pigmentée autour du mamelon, prend une couleur plus foncée et les mamelons deviennent plus durs et plus saillants.t

Aucune préparation du corps n’est nécessaire avant d’allaiter. Il n’y a pas besoin « d’endurcir » les mamelons pour prévenir les douleurs ou les crevasses… Les femmes qui le souhaitent peuvent appliquer une crème hydratante mais dès le début de la grossesse, grâce à de petites glandes appelées glandes de Montgomery au niveau de l’aréole,  vos seins fabriquent une substance huileuse qui lubrifie et protège vos mamelons.

tire lait manuel

tire lait manuel

Le premier lait…et les premières tétées

C’est au cours du deuxième trimestre de la grossesse que vos seins commencent à produire le colostrum : le premier « lait » qui sera sécrété pendant les premiers jours d’allaitement immédiatement après l’accouchement.

C’est un liquide jaune orangé, épais, produit en faible quantité mais particulièrement riche en nutriments et en anticorps, ce qui en fait un aliment de choix parfaitement adapté aux besoins du nouveau-né pendant les 48 à 72 heures qui suivent sa naissance.

La première tétée est donnée le plus tôt possible après l’accouchement. Ensuite, il est important de faire téter votre bébé le plus souvent possible, dès les premiers signes d’éveil, et ce même la nuit. Les tétées nocturnes sont également nécessaires à la mise en place de l’allaitement.  Il n’y a pas de restriction en terme de nombre et de durée des tétées. Vous pouvez également envisager l’achat d’un tire lait manuel. Plus votre bébé tète, plus vous aurez de lait ; c’est la loi de l’offre et de la demande.

La montée de lait…

A partir du troisième ou quatrième jour, le colostrum évolue vers un lait de plus en plus mature. La production de lait augmente très rapidement. Vous pouvez alors ressentir une tension douloureuse dans les seins. Ils sont œdémateux, lourds, chauds. Votre poitrine gonfle littéralement. C’est ce qu’on appelle communément la « montée de lait« .

La production quotidienne de lait passe d’environ 50 ml au deuxième jour. Puis, à environ 600 ml au cinquième jour!

Il s’agit d’un lait de transition qui s’enrichit en sucres et en graisses pour donner vers le quinzième jour un lait mature. La production de lait se régule en fonction des quantités que boit bébé: plus il tète souvent et efficacement, plus le sein fabriquera du lait.

Des petits soucis peuvent apparaître, surtout les premiers jours, voire semaines :

  • Douleurs au mamelon surtout en début de tétée
  • Crevasses
  • Engorgements

C’est pourquoi il est important d’adopter dès le départ les règles primordiales dans la réussite de l’allaitement de votre bébé. Par exemple, la position du nourrisson et la manière qu’il à de prendre le sein est capitale. Vous pourrez découvrir tout cela en lisant ce blog ;)

 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: